Evidemment, on pense d’abord aux chutes quand on va à Iguaçu mais ce n’est pas la seule chose qu’on peut faire là-bas : les parcs aux oiseaux, situés côtés brésilien et argentin, sont aussi deux endroits très agréables à visiter.

Le parc aux oiseaux brésilien

Ce parc  aux oiseaux a 2 particularités : on peut entrer dans 5 grandes volières et ainsi observer les oiseaux de plus près, et il n’y a pas que des oiseaux mais aussi des reptiles !

On a beaucoup aimé ce parc car on a pu approcher des toucans et perroquets tous plus beaux les uns que les autres, et connaître d’autres oiseaux du pays et d’Amazonie.

Trêve de grands discours, on vous laisse profiter des photos !

Un toucan sous toutes les coutures !
Belle brochette dans la volière des perroquets !

Le parc aux oiseaux argentin

Ce parc aux oiseaux est beaucoup plus basé sur l’aspect « aide aux animaux et protection de la nature ». Tous les animaux recueillis l’ont été car ils ont subi des maltraitances, proviennent de trafics illégaux ou ont été apportés par des personnes qui les ont trouvés mal-en-point. Tout comme le parc brésilien, il n’y a pas que des oiseaux qui sont présents dans le parc mais aussi des crocodiles, félins et des singes.

La visite du parc est guidée, et on est beaucoup moins libres d’aller de volière en volière. Nous avons préféré le côté brésilien pour son côté plus « spectaculaire », et notamment pour les immersions dans les volières. Mais si vous vous sentez une âme protectrice de la nature, le parc argentin est fait pour vous !

Conseils aux voyageurs :

Le parc aux oiseaux côté brésilien se combine parfaitement avec la visite aux chutes brésiliennes. Les 2 entrées sont à une centaine de mètres l’une de l’autre. Le parc aux oiseaux mérite au moins 1h30 pour avoir le temps d’apprécier les différentes volières. L’entrée est à 40 réals (en janvier 2017).

Si vous êtes côté argentin, le parc est bien moins connu, et on y accède en bus : son nom officiel est le parc Guiraoga. Il recueille des animaux blessés ou victimes de trafics illégaux. La visite est forcément guidée : nous avons eu la chance d’avoir une guide très intéressante et anglophone, et comme nous étions les 2 seuls non-hispanophones du groupe, elle a tout traduit pour nous donc on avait un peu l’impression d’avoir une visite privée. On a préféré le parc aux oiseaux brésilien mais si vous avez une demi-journée de libre côté argentin, ce parc peut aussi vous occuper !

3 Comments on “Iguaçu – Les parcs aux oiseaux

  1. Magnifique !
    Je peux adopter un jeune félin ??
    Gros bisous !