Cusco – Cité des Incas

Cusco est le point d’entrée à la Vallée Sacrée des Incas, et à son site le plus célèbre : le Machu Picchu. Mais Cusco et ses environs proches recèlent de nombreux lieux qui méritent le détour !

La ville de Cusco

Nous avons visité en plusieurs fois la ville de Cusco : nous y avons passé une journée avant d’aller au Machu Picchu, et une 2ème journée en en revenant. La ville est très jolie, et présente de nombreux bâtiments avec des fondations incas (reconnaissables aux pierres ajustées à la perfection, sans mortier). La désormais habituelle plaza de Armas est également très agréable, avec sa cathédrale, ses arcades, ses bancs… et ses nombreuses agences. On peut se promener dans les petites rues pavées du quartier de San Blas, sur la colline : ça monte parfois vite, mais c’est là que se trouvent beaucoup d’hôtels et de restaurants.

Nous avons visité 2 musées : la Casa Concha (dit aussi musée du Machu Picchu) et le musée du site de Qorikancha. Autant le 1er était intéressant et a répondu à beaucoup de nos questions sur le Machu Picchu, autant le 2ème était nul ! Nous y sommes allés car il était inclus dans le billet touristique qui permet de voir les sites proches de Cusco, mais même gratuit, il ne mérite pas le détour.

La plaza de Armas sous un magnifique arc-en-ciel
La cathédrale de Cusco
Un ancien mur Inca reconnaissable à ses pierres ajustées à la perfection
Les balcons coloniaux de la plaza de Armas
La plaza de Armas qui brille de mille feux à la tombée de la nuit
D'autres beaux balcons coloniaux
D'autres beaux balcons coloniaux
Les beaux costumes de fête
De beaux chapeaux de fête accompagnés d'un bébé vigogne... mort ! Ça porte chance !
De beaux chapeaux de fête accompagnés d'un bébé vigogne... mort ! Ça porte chance !
Un jeune qui agite le drapeau indigène
Les costumes des hommes

Conseils aux voyageurs :

Le billet touristique complet vous permet de visiter quelques musées de Cusco, mais surtout les sites proches de Cusco (cf suite de l’article) et les sites de la Vallée Sacrée (hors Machu Picchu), que nous vous présenterons dans l’article suivant. Le billet est valable 10 jours. Il existe aussi des billets partiels si vous ne voulez faire que les sites proches de Cusco ou que les sites de la Vallée Sacrée, valables 2 jours chacun.

On vous recommande la visite de la Casa Concha, avant ou après la visite du Machu Picchu selon votre planning. Nous, on l’a visitée après, et ça nous a permis de bien nous repérer et de bien comprendre ce qu’on avait vu la veille.

Pour les restaurants, on a eu l’occasion d’en tester de nombreux, voici ceux qu’on vous recommande :

  • A mi manera: cuisine novo-andine, c’est plutôt chic et c’est très bon !
  • Pizzeria Chez Maggy: il y a au moins 5 pizzérias portant ce nom, certaines étant si proches qu’elles partagent leur four à pizza ! Il y a un très grand choix de pizzas, et elles sont très bonnes.
  • Café Ayllu: pour un petit-déjeuner copieux (comptez entre 15 et 20 soles à la carte) avec d’excellents jus de fruits frais.
  • La Valeriana: un super salon de thé, pas du tout péruvien mais les gâteaux sont très bons donc c’est le principal ! On peut aussi y déjeuner.
  • La bohème: là-encore, pas du tout péruvien : une crêperie bien française ! Avec quelques touches locales… Pour ceux qui sont en manque de crêpes, foncez !

Pour les hôtels, comme nous étions avec les parents de Cléo, nous avons testé un hôtel plus chic que d’habitude, avec une magnifique vue sur Cusco et un petit-déjeuner bien plus varié que ce dont on a l’habitude: l’hôtel Corihuasi. En plus, il est situé à 5min à pied de la plaza de Armas mais il est très calme car il n’y a pas de resto ou bar à côté.

Les 4 sites proches de Cusco : Tambomachay, Puca Pucara, Q’enko, Sacsayhuaman

A quelques kilomètres de Cusco, 4 sites incas se succèdent et peuvent se visiter en quelques heures, à pied.

On a commencé par rejoindre en bus le site de Tambomachay (qui abritait une fontaine inca qui semblait avoir un rôle important), puis on a marché de site en site : Puca Pucara (site de défense), Q’enko (un site cérémoniel et religieux) et le plus grand : Sacsayhuaman (à la fois un site cérémoniel, religieux, défensif…).

Cléo, Christina, Dominique et Simon à Tambomachay devant les fontaines Incas
Le site de défense Puca Pucara
Les taureaux sur les toits sur la route des sites suivants
La balade de Puca Pucara à Q'enko
Les cultivateurs de patates
On croise de nombreuses personnes qui font les visites à dos de cheval
Le grand site de Sacsayhuaman
Christina, Cléo et Dominique devant les grosses pierres ajustées de Sacsayhuaman
Une cusceña et son aplaga

Conseils aux voyageurs :

Si vous souhaitez visiter ces sites, faites-le avant le Machu Picchu, sinon ils vous paraîtront bien fades… Ils font une très belle entrée en matière aux sites archéologiques incas. Par contre, il y a très peu d’explications, et si vous en voulez, il vous faudra prendre les services d’un guide.

Pour aller à Tambomachay, qui est le site le plus haut et le plus loin : il faut vous rendre avenida Tullumayo, juste après le croisement avec l’avenida Garcilaso, et vous trouverez de nombreux combis et bus pour vous y amener. Le moins cher, c’est de prendre le bus pour 2,5 soles, pour 20 à 30 min de trajet. Ces bus partent toutes les 20min environ, et ils attendent à l’intérieur d’un genre de garage (ce ne sont pas des bus comme ceux de la ville). Nous avons cru voir des bus de la ville aller à Tambomachay (pour 1 sole) mais l’office du tourisme ne nous en avait pas parlé.

Ensuite, pour relier les différents sites, il suffit de suivre la route (moins sympa) ou de prendre un petit chemin de rando qui s’éloigne de la route principale après Puca Pucara et qui rejoint la route à Q’enko. Le chemin n’est pas indiqué, nous l’avons trouvé avec l’application Maps.me. Dans tous les cas, emportez votre pique-nique car la visite des 4 sites et le trajet pour les relier mettent bien 4h ! Vous pourrez aussi manger dans un village après Puca Pucara si vous préférez.

Pisac

Nous avons visité la ville de Pisac à part, mais certains la couplent avec les 4 sites ci-dessus. C’est une petite ville connue pour son site inca (quelle surprise !) et son marché : le marché le plus important a lieu le dimanche, mais il y en a un assez grand le mardi et le jeudi. Nous avons testé celui du jeudi : au programme, des tissus, des bonnets péruviens, des chaussettes, des peintures… Bref, tout ce qu’on trouve sur les marchés « artisanaux-touristiques » habituels.

Le site inca est assez joli, construit tout en haut d’une colline, et on peut rejoindre à pied la ville de Pisac depuis le site (pour l’aller, on peut aussi le faire à pied, mais ça monte bien !). Une belle balade sous le soleil !

Les terrasses du site inca de Pisac

Conseils aux voyageurs :

Pour aller à Pisac, il suffit de vous rendre au même endroit que pour les 4 sites ci-dessus : ce sont les mêmes bus et combis qui passent par Tambomachay qui vont ensuite à Pisac (compter entre 1h et 1h30 de trajet). En bus, ça coûte 3 soles. Ensuite, pour monter en haut du site archéologique, il faut soit grimper à la force de ses mollets (on a lu qu’il y en avait pour 2 à 3h de montée), soit prendre un taxi pour 25 soles (il n’y a qu’une compagnie qui fait le trajet, à droite après le pont de Pisac). La descente à pied est très jolie et dure 1h30. Quand nous avons visité le site, une partie était fermée : si l’ensemble du site est ouvert, vous descendrez beaucoup pour aller jusqu’au bout des ruines, et il vous restera bien moins d’1h30 de descente pour rallier Pisac.