Comme nous avions une semaine complète à Buenos Aires, nous avons eu le temps de visiter les quartiers du centre de la ville (cf article ici, ou encore ) et il nous restait encore un peu de temps pour une escapade hors de la ville.

Après avoir croisé des voyageuses qui nous ont recommandé la ville de Colonia del Sacramento, située juste en face de Buenos Aires de l’autre côté du fleuve, et après avoir lu de nombreux articles de blogs qui en vantaient les mérites, nous avons donc pris nos billets de ferry. C’est parti pour une journée en Uruguay !

Colonia del Sacramento est la plus vieille ville d’Uruguay. Elle est située au sud du pays, le long du Rio de la Plata, et donc juste en face de Buenos Aires. Elle est réputée pour son phare, ses jolies rues pavées, ses vieilles maisons datant de la colonisation portugaise et ses vieilles voitures : comme un air de déjà-vu avec les villes du Minas que nous avions visitées au Brésil (cf nos articles sur Ouro Preto ou São João del Rei)! Et c’est bien là le problème : nous avons été déçus par Colonia car la vieille ville est vraiment petite, son église n’a rien d’exceptionnel, les maisons anciennes sont mal entretenues… Nous avions vraiment aimé les villes du Minas, et nous n’avons trouvé en Colonia qu’une pâle copie de ces villes magnifiques.

Que faire à Colonia ? Les activités les plus courues sont la montée en haut du phare, les balades dans les vieilles rues pavées et une virée à la plage (accessible à pied depuis le centre-ville, mais l’eau marron du Rio de la Plata n’incite pas à la baignade).

Donc on ne recommande Colonia qu’aux personnes qui n’ont pas vu les villes du Minas avant !

Le phare devant les ruines d'une église
Vue depuis le haut du phare
Toujours depuis le haut du phare
Une ancienne usine réhabilitée en centre culturel
Vue sur le Rio de la Plata
Joli coucher de soleil avant de reprendre le bateau

Conseils aux voyageurs : il y a 3 compagnies qui assurent les liaisons Buenos Aires – Colonia : SeaCat, Colonia express, Buquebus. Ceux de Colonia Express partent d’un terminal dans le quartier de la Boca, les 2 autres partent de Puerto Madero. On vous conseille de comparer les prix sur internet avant de vous décider, les prix varient en fonction des places restantes dans le bateau (il faut donc mieux réserver tôt pour avoir les meilleurs tarifs). A Colonia, vous pourrez tout payer avec des pesos argentins, mais on vous rendra la monnaie en pesos uruguayens. Pas besoin de visa pour l’Uruguay, il suffit de présenter votre passeport et vous aurez le droit à un joli tampon !

L’office du tourisme se trouve dans le bâtiment moderne juste en face en sortant du terminal de bateau.

On a testé un très bon resto de burgers et tartines : Bocadesanto, situé dans la rue De San Antonio (juste à gauche après le passage de la porte de la ville). Lui, on vous le recommande !