La région de Hpa-An et Mawlamyine est toute aussi religieuse que le reste du Myanmar. Mais les habitants ont une particularité dans la pratique du bouddhisme : leurs lieux de culte utilisent ici, plus qu’ailleurs, les caprices de la géologie locale. Les temples sont construits dans des grottes, les stupas animent chaque pic karstique, et les monastères sont perchés en haut des montagnes !

Les temples-grottes et les belles montagnes de Hpa-An

Les alentours de Hpa-An recèlent de grottes aménagées par les croyants. On y trouve des stupas, des bouddhas couchés, assis, debout, des parois aménagées et décorées, de l’eau qui tombe sur les stupas et qui ruisselle au sol ! Nous avons visité 4 temples-grottes différents et avons été assez surpris de la beauté de ces lieux. Les habitants ayant aussi assez peu l’habitude de voir des étrangers, nous avons eu droit à plusieurs reprises à quelques séances photos, et nous nous sommes même faits interviewés par des étudiants pour leurs travaux scolaires !

La région de Hpa-An est également célèbre pour ses montagnes particulières. Vous connaissez la baie d’Along au Vietnam ? Et bien il y a le même type de montagnes à Hpa-An, avec la baie et les jonques en moins malheureusement… Ce sont des montagnes karstiques, c’est-à-dire qu’elles sont issues de la dissolution d’anciens plateaux sédimentaires, en général des plateaux de calcaire. Sous l’effet de l’eau et du temps, ces plateaux se sont érodés et ont donné naissance à des reliefs particuliers : grottes, résurgences, stalactites, rivières souterraines, puits, cascades, etc. Cette géographie est beaucoup utilisée par ses habitants puisqu’à chaque particularité géologique, les birmans y ont installé une pagode sur telle montagne, un petit stupa dans telle grotte, etc.

Les parois sont décorées de multiples petits Bouddhas dorés à Saddan Cave
On revient à l'entrée de la Saddan cave en petite barque en passant sous la montagne !
Les nonnes viennent prier devant les Bouddhas
On est pas tous seuls à visiter les temples !
Le Lombini garden et son millier de Bouddhas
Un beau pic coiffé d'un stupa, l'ensemble formant la Kyauk Ka Lat pagoda
On croise quelques pêcheurs sur la route
On sort les gros moyens pour l'interview : carnet de notes et smartphone !
Les paysages en allant vers Mawlamyine en bateau

Conseils aux voyageurs :

Nous avons effectué la visite des alentours de Hpa-An en scooter. Les sites ne sont pas très éloignés les uns des autres, on s’éloigne au point le plus loin, Saddan Cave, de 27 km de Hpa-An avec des routes en très bon état, sauf lorsqu’on approche des sites (3km de piste cabossée et trouée avant d’arriver à Saddan Cave par exemple, il faut prendre son temps !) La location nous a coûté 12 000 Ks + 2000 Ks d’essence. En deux jours, nous avons visité les lieux suivants :

  • 1er jour : Saddan Cave, Kaw Ka Taung Cave (et repas à côté de la piscine naturelle à 400 m de là) et Lombani garden (sans être montés en haut de la montagne, compter 2h30 de montée, 2h30 de descente)
  • 2ème jour : Kawgun cave, Yateak Pyan cave, repas au restaurant Thai Village, et enfin Kyauk Ka Lat Pagoda

Nous avons dormi au Galaxy Motel à Hpa-An, très bonne adresse recommandée par Anne, voyageuse rencontrée en Indonésie. Propriétaires très sympas et super serviables. Ils proposent les locations de scooter et également les excursions en tuktuk pour faire la visite des alentours.

Pour manger à Hpa-An, nous sommes allés au San Ma Tu, très bon birman à la clientèle locale et étrangère. Durant nos journées d’excursions, nous avons mangé au Thaï Village, thaï correct avec des petites cahutes individuelles pour manger, et dans un des restaurants autour de la piscine naturelle proche de Kaw Ka Taung cave (continuer la route devant la grotte, vous tomberez sur la piscine)

Pour rejoindre Mawlamyine, nous avons pu avoir un bateau et profiter du paysage. C’est le Galaxy Motel qui a réservé le bateau pour nous pour 9000 Ks par pers. La disponibilité n’est pas assurée puisque ce n’est pas un bateau touristique, mais simplement un bateau qui repart à Mawlamyine à vide.

Mawlamyine, ou la ville des Bouddhas géants

Mawlamyine est une ville située à quelques heures de bus ou de bateau de Hpa-An. Elle est connue avant tout pour les deux Bouddhas aux dimensions titanesques qu’elle abrite : un Bouddha couché de 200m de long, et un second en construction qui fera lui 300 m de long ! Un site tout à fait spectaculaire. Par contre pour le 2ème Bouddha, il faudra attendre plusieurs années pour le voir fini sachant que le premier a été achevé en plus d’une vingtaine d’années… L’intérieur du Bouddha fini se visite, on y voit notamment un stand de vente de carreaux de carrelage, de sable, de ciment, etc. Assez surprenant oui, mais en fait chaque fidèle peut contribuer à l’entretien du Bouddha en achetant tous ces matériaux.

Nous avons ensuite visité l’île Bilu, en face de Mawlamyine. L’île est connue pour ses artisans et ses fabricants de caoutchouc. Côté artisans nous avons été un peu déçus, le reste du Myanmar nous ayant comblés en termes de petits ateliers sympas. Nous n’avons vu ici que des petites boutiques vendant des ardoises, des objets en bambou ou encore de la poterie. Nous aurions aimé croiser des artisans et les voir travailler. Après deux heures à rouler dans les villages de l’île, nous nous sommes aperçus que ce que nous croyions être des peaux de vache séchant au soleil étaient en réalité du caoutchouc qui séchait ! Nous nous sommes alors arrêtés et une famille nous a accueillis avec toute la gentillesse birmane. La fille ayant travaillé 4 ans au Qatar et parlant un très bon anglais, elle nous a expliqué comment était récolté le caoutchouc à partir des hévéas, puis mélangé à de l’acide et bouilli pour enfin être séché au soleil. Et tout ce que nous voyions à sécher était seulement la production du jour. Heureusement que nous nous sommes arrêtés car cela nous aura ouvert les yeux sur ce que nous ne voyions pas !

A Mawlamyine, la colline est parsemée de pagodes et de temples. S’y rendre pour le coucher du soleil est une très bonne manière de finir la journée en beauté ! Nous avons visité la pagode U Khanti, le temple Sarsana 2500 où on voit des Bouddhas (on suppose 2500…) en vitrine, le temple hindou tout blanc face à Sarsana 2500 et enfin admiré le coucher de soleil depuis la plus grande pagode de Mawlamyine, la pagode Mahamuni.

Quand on arrive sur le site du Bouddha géant, on voit une tête dépasser de la végétation, puis tout le corps, l'arrivée est impressionnante !
Pour vous donner une idée de l'échelle du Bouddha, voyez-vous les petits bonhommes sur le nez ?
A gauche, le Bouddha de 200m fini il y a quelques années, à droite le Bouddha en construction qui sera fini dans quelques années, voire plus de 10 ans
Juste à côté, il y a quelques autres personnages, notamment ce "petit" moine de seulement 20m de haut...
On peut acheter son paquet de carrelage en offrande pour l'entretien du Bouddha
Sur l'île Bilu, on peut trouver des ardoises artisanales, des balais, des objets en bambou, et du caoutchouc !
Un temple hindou sur la colline de Mawlamyine
Un style qui ne nous est pas encore familier...
Et le soleil se couche sur Mawlamyine

Conseils aux voyageurs :

Nous avons dormi au Pinlon Pann Motel, bon rapport qualité prix. Pas de salle de petit déjeuner mais on se fait servir devant la chambre un peu en mode terrasse. Attention, il n’y a pas d’eau chaude.

Sur l’île Bilu, nous avons mangé dans une petite gargote sur le lac aux lotus près de Chaungzon. Pour les artisans, à part les nombreux bouts de caoutchouc que vous verrez à sécher à côté des routes (attention donc, ce n’est pas du cuir ou de la peau de vache…), nous n’avons trouvé que 2 boutiques dans la rue principale de Chaungzon, et une vendeuse d’ardoises à Mu Dow.