Après avoir quitté la ville de Port Macquarie, nous avons continué vers le Nord en direction de la prochaine grosse ville, Coffs Harbour, dans laquelle nous ne nous sommes jamais arrêtés ! Nous en avons plutôt profité pour visiter la région.

South West Rocks

« Go there, you will see kangaroos in the wild ! » (« Allez là-bas, vous verrez des kangourous en liberté ! »), vous imaginez ce qu’on a fait une fois que nous avons entendu cette phrase ? Oui oui, on y est allés, et on a trouvé les kangourous ! Ils nous attendaient sagement allongés sur l’herbe, au soleil. Comme quoi, le mode de vie à l’australienne, c’est à la cool !

Depuis la plage de Little Bay où nous avons pu voir les kangourous, nous avons ensuite fait une mini-randonnée vers le Trial Bay Gaol, une prison construite par des convicts, ces prisonniers anglais envoyés en Australie pour purger leur peine, pour leur propre captivité. Le projet initial était de faire construire une digue par les convicts. 7 ans après le démarrage des travaux, le gouvernement s’est aperçu que la digue ne mesurait qu’un dixième de sa taille finale… Le chantier a donc été abandonné, et la prison laissée en place… jusqu’à la deuxième guerre mondiale où elle a été réutilisée pour enfermer des prisonniers allemands.

Enfin, nous sommes allés profiter du ballet des baleines sur le phare de South West Rocks, Smoky Cape Lighthouse. Sûrement l’un des points de vue d’où on a pu les voir au plus près !

Ils ne sont pas farouches !
Certains se cachent quand même...
Le fort-prison
Le phare se South West Rocks
Et il y a quand même quelques plages, évidemment !
La côte, toujours aussi jolie !
Les fameux sauts de baleines, et cette fois-ci en double salto !! ( --> C'est un GIF, restez sur l'image ! <-- )

Bellingen

Bellingen est une petite ville de campagne, bien animée lors de notre passage, et pour cause, c’était le Bello Winter Music Festival. Nous n’étions pas au courant de cet évènement avant d’arriver, mais nous avons au moins pu profiter de l’ambiance de la ville un soir de festival (à défaut d’assister aux concerts, payants avec un pass à 60 AUS$ pour tout le week-end). Bellingen possède un petit (au sens premier, et au sens mignon du terme) marché de produits locaux : fruits et légumes, confitures, thés, conserves, etc. et quelques boutiques et restaurants qui donnent tous envie.

La ville constitue un bon arrêt pour se rendre au Dorrigo National Park.

Le marché de Bellingen
Une épicerie fine... miam miam !
Drôle de bus ! Peut-être est-il là pour le festival ?

Conseils aux voyageurs :

Le marché se trouve sur les Showgrounds de Belligen. Il a lieu tous les 2ème et 4ème samedis du mois. La boutique de produits locaux Bellingen Greengrocers est aussi très sympa. Ils ont une collection de relish, une sorte de confiture salée irlandaise très bonne pour les sandwichs et apéros, à faire pâlir un irlandais ! Et ils ont aussi de la confiture Bonne Maman^^

Dorrigo National Park

Le Dorrigo National Park est un beau parc naturel dans lequel on peut visiter une grande rainforest avec des arbres immenses, et notamment des ficus étrangleurs (oui, vous n’allez plus regarder votre ficus de la même manière…) Cette espèce de ficus pousse autour d’un autre arbre, jusqu’au point de devenir plus grand que l’arbre hôte et de le recouvrir en totalité. Une fois l’arbre hôte mort, le ficus reste en place, et l’arbre hôte peut même… disparaître ! On peut ainsi se balader dans un ficus étrangleur, à la place de l’ancien arbre ! On passe aussi sur le chemin devant deux belles cascades.

Le parc possède un bureau à l’entrée, qui diffuse un documentaire sur la vie dans la rainforest. On y apprend notamment un peu plus sur la vie des dindes que l’on voit souvent en liberté en Australie. Ces espèces pondent leurs œufs dans la terre, afin de les protéger des prédateurs. Les petits remontent à la surface une fois éclos, et doivent alors échapper tous seuls aux serpents et autres « petits » risques de la vie australienne.

Le fameux ficus étrangleur
Le fameux ficus étrangleur
Simon au milieu d'un ficus étrangleur, dont l'arbre hôte a disparu !
Les "dindes" qu'on croise partout en Australie !
Ce qui est sympa en Australie, c'est que les oiseaux croisés en pleine nature sont toujours très surprenants !
2017 07 - Dorrigo National Park 028

Conseils aux voyageurs :                   

Si vous voulez visiter une rainforest et en avoir quelques bonnes explications, le Dorrigo National Park est très bien fait. La visite est gratuite, mais un don de 2 AUS$ par personne est suggéré. Le sentier est très bien balisé, et la visite dure 2h en décrivant une boucle. On a également accès à une « skywalk », un ponton aménagé au-dessus de la canopée, à 30 ou 40m de hauteur donc, qui donne une vue sympa sur la forêt, ainsi qu’à une plateforme en hauteur durant la balade, qui permet d’être au même niveau que les oiseaux.

Gibraltar Range National Park

Voici un autre parc national (l’Australie en compte des centaines !), classé à l’UNESCO. Au programme de celui-ci, rainforest, rivière, et eucalyptus ! Il y a possibilité de faire une randonnée de plusieurs jours dans le parc en décrivant une boucle, nous nous sommes contentés d’une boucle d’une journée en partant du Mulligans Hut Campground. Ce sentier emprunte une partie de la forêt qui est ici qualifiée de préhistorique, ou de forêt du Gondwana, car c’est la même forêt qu’il y a plusieurs millions d’années, lorsque l’Antarctique, l’Amérique du Sud, l’Inde et l’Australie ne formaient qu’un seul et même continent, qui s’appelait alors… le Gondwana !

C'est une des plantes qu'on n'a pas arrêté de croiser durant cette rando !

Conseils aux voyageurs :

Procurez-vous bien les cartes de randonnées du Gibraltar Range et du Washpool National Parks avant d’arriver aux parcs (pour nous ils en avaient à l’accueil du Dorrigo National Park) car il n’y a pas de bureau d’accueil ni de plans laissés, sauf quelques fois sur les sentiers mais qui ne sont plus à jour.